Félix Bernard L'hérésie des pauvres. Vie et rayonnement de Pierre Valdo Genève Labor et Fides 2002 p. 189-190 :
" Maurice Pezet résume ainsi, avec les termes de la fin du Moyen Age, ce qu'est la morale vaudoise : "
Ce dit saint Paul : ne mentir.
Ce dit saint Jacques : ne jurer.
Ce dit saint Pierre : ne rendre mal pour mal, mais bien au contraire."
Et il donne, de la doctrine de Valdo, le condensé suivant : "
- L'Ecriture est la seule règle de la foi et des cœurs.
- Tout homme et toute femme initiés à la connaissance de la Parole Divine, peuvent prêcher.
- C'est une chose excellente que le culte soit en langue populaire et que chacun use de la Bible.
- La foi est un don de Dieu ; elle comprend l'amour du Seigneur et l'obéissance à ses commandements.
- Le sacrifice de la messe du culte romain ne vaut rien.
- Les indulgences ne valent rien, le purgatoire est une fable.
- Tout ce que l'on fait pour le salut des morts est inutile.
- Jésus est le seul intercesseur. Nous devons imiter les saints, non les invoquer. Leur culte est idolâtrie.
- Le clergé romain ayant perverti la doctrine et les sacrements des Apôtres et n'imitant pas leur exemple, sa succession apostolique et ses traditions ne valent pas plus que celles des pharisiens assis sur la chaire de Moïse.
- Le baptême n'est qu'un signe de régénération. La régénération n'aura lieu que lorsque l'enfant aura une foi vivante. Baptême par aspersion à trois reprises différentes sur le front. Nous ne reconnaissons d'autres sacrements que le baptême et la Sainte-Cène.
- Le mariage est dissous par l'adultère. "


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie