20050626230730

Les Vaudois arrivent à Rome en 1179 où un rapport de l'évêque Guichard les a certainement précédés. Valdo et sans doute Vivet, converti de la première heure et ami de toujours, font partie de la délégation. Les membres du 3e concile du Latran les accueillent plutôt favorablement. Selon une tradition postérieure, le pape les aurait même reçus personnellement, les aurait embrassés et aurait accepté le don d'une de leurs Bibles. Ils sont interrogés par un moine anglais Gautier Map. Ce religieux lettré va les ridiculiser en les interrogeant sur de subtiles questions théologiques. Toutefois le concile ne les condamne pas, alors même qu'il prononce une condamnation des cathares et des patarins. Les Vaudois sont renvoyés à l'autorité de leur évêque. Rentrés à Lyon et malgré la déception que leur a causé leur voyage à Rome, les " Pauvres " se remettent à prêcher, exhortant leurs concitoyens à la repentance et à la pratique des bonnes oeuvres. Ils n'ont pas le sentiment d'être des hérétiques, comme le montre de manière exemplaire ce texte dit de " La Profession de foi de Valdo ".


Echangeons !

Sujets de discussion Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie