20050626230804

On pense qu'en revenant de Rome, les Pauvres de Lyon sont passés par la Lombardie où ils ont rencontré les " Pauvres lombards " qui ont des points communs avec eux. En 1180 Valdo et ses associés sont de retour à Lyon après 18 mois d'absence. Confortés par l'accueil bienveillant du pape qu'ils interprètent comme un accord ils se remettent à prêcher, gagnant de nouveaux adeptes. On pense qu'un nouveau contrôle ecclésiastique a lieu à Lyon. Certains historiens situent à ce moment-là la fameuse Profession de foi de Valdo. Les autorités lui auraient demandé de la signer, ce qu'il aurait fait, exprimant ainsi sa foi d'une manière fidèle à la doctrine officielle. D'autres historiens placent cet événement dans le Sud de la France, dans le contexte plus précis de la lutte contre le catharisme. En 1182, l'archevêque Guichard meurt. Il est remplacé par Jean de Bellesmains ou de Belméis. C'est un prélat hautain et méprisant, équipé comme un chevalier et au comportement de seigneur. Il considère que Guichard a été trop faible avec les Vaudois (selon l'historien Maurice Pezet) et veut en finir avec eux. Il leur refuse l'autorisation de prêcher. Valdo et ses associés passent outre à cette interdiction. Ils sont alors considérés comme rebelles et schismatiques. Valdo va se cacher et ne prendra plus la parole que clandestinement. En 1184, le concile de Vérone condamne à nouveau les Cathares et les Patarins et prononce l'excommunication des Pauvres de Lyon. Valdo et les " pauvres " refusent de se soumettre, citant pour se justifier, la parole de Pierre et Jean au sanhédrin : " Qu'est-ce qui et juste aux yeux de Dieu : vous écouter ? ou l'écouter, lui ? A vous d'en décider ! " (Actes 4,19). Ils sont alors contraints de quitter Lyon.


Echangeons !

Sujets de discussion Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie