20050626231425

Un témoignage fondamental du colloque de Bergame (1218) est une lettre adressée aux Vaudois d'Allemagne pour les en informer. Après des échanges de correspondance, six Pauvres de Lyon et six Pauvres lombards (soit douze délégués comme les douze disciples de Jésus) se rencontrent pour faire le constat de leurs convergences et de leurs divergences. Face à l'hostilité de l'Eglise et compte tenu de l'étroite parenté de leurs positions, ils ressentent la nécessité d'unir leurs forces. Ils posent les bases d'un mouvement qui se nourrit des richesses des uns et des autres : l'esprit missionnaire des Pauvres de Lyon est complémentaire de l' organisation et du réalisme des Pauvres lombards. Cette rencontre constitue un tournant décisif pour le mouvement vaudois qui va essaimer à travers l'Europe


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie