20050627154115

L'Eglise est attaquée en différents lieux depuis un siècle et particulièrement à propos des mœurs du clergé et de ses richesses. Dès 970 on signale en Bulgarie une forme de catharisme : les Bogomiles. Il existe aussi un autre mouvement que le prêtre byzantin Cosmas décrit ainsi : " Certains vont oisifs, et ne veulent occuper leurs mains à aucune tâche, enseignant à leurs fidèles à ne pas se soumettre aux autorités ". Des révoltes populaires secouent sporadiquement l' Europe et des mouvements de pauvres s'organisent. Celui des " Patarins " en Italie du Nord est l'un des plus anciens (fin du 11e siècle) et des plus constitués. En 1143, Evervin de Steinfeld, écrivant à Bernard de Clairvaux, distingue deux groupes d'hérétiques dans la région de Cologne : d'une part les Cathares qui ont déjà leur évêque et, d'autre part, des " prédicateurs critiques ". Toute l'Italie du Nord est travaillée par d'innombrables mouvements spirituels dont celui d'Arnaud de Brescia (1090-1155). Certains de ses anciens disciples contribueront à l'émergence du mouvement des Pauvres de Lombardie qui seront en lien avec les Vaudois. Ceux-ci vont avoir, en Languedoc, des contacts avec les disciples de Pierre de Bruys et d'Henri de Lausanne. L'attitude de tous ces mouvements dissidents à l'égard de l'Eglise officielle est souvent plus radicale que celle des Vaudois. Leur développement rapide témoigne de " besoins moraux populaires, peut-être exacerbés par les manifestations de richesse d'un clergé opulent ou comblé de bénéfices " (Christine Thouzellier). Dans le Midi de la France, les Vaudois vont également croiser les Cathares avec lesquels ils seront parfois confondus et persécutés. Mais la volonté de réforme et le choix de la pauvreté vont aussi s'exprimer à travers des initiatives qui seront acceptées par l'Eglise : les ermites et les ordres monastiques ou encore les Pauvres catholiques de Durand d'Huesca. Une génération après Valdo, François d'Assise sera également poussé par une vocation de pauvreté évangélique. Valdo sera excommunié et connaîtra sans doute une mort misérable. François fondera un ordre reconnu par l'Eglise et sera rapidement canonisé. Ce sont deux itinéraires à la fois proches et différents.


Echangeons !

Sujets de discussion Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie