A

Ambroise

Il naît vers 340 à Trêves (Allemagne) et meurt à Milan (Italie) en 397. Père de l’église latine et évêque de Milan, il lutta contre les cultes païens et l’arianisme. Il baptisa Saint Augustin. Il réforma le chant sacré et créa le rite ambrosien.

Ange

Le mot ange vient du mot grec angelos dont le premier sens est porteur d’une nouvelle, messager ou envoyé.

Ange

Le mot " ange " vient du grec angelos qui signifie " messager ". Les anges sont ceux qui transmettent la parole ou les signes de Dieu.

Apôtres

Les apôtres sont les douze disciples que Jésus a choisis. Le mot apôtre vient du grec apostolos et signifie au sens littéral : l’envoyé. Les apôtres sont chargés d’annoncer la bonne nouvelle, c’est-à-dire l’Evangile. Ils se prénomment : Pierre, André, Jacques le Majeur, Jean, Philippe, Barthélémy, Matthieu, Thomas, Jacques le Mineur, Simon, Jude (selon Luc, ou Thaddée selon Marc et Matthieu) et Judas (remplacé après sa mort par Matthias). Paul prendra aussi rang et prérogatives d'apôtre.

Athanase d'Alexandrie

Evêque d'Alexandrie de 328 à 373, Athanase, mêlé à toutes les péripéties de la crise arienne, a joué un grand rôle dans la formulation et le maintien de la doctrine officielle de l'Eglise.

Augustin

Père de l'EgliseOn peut consulter l'entrée "Augustin" du module "Une nuée de témoins 1" d'Occident (354-430). En 396, il devient évêque d'Hippone, près de Bône en Algérie. Il exerça une forte influence sur la théologie et plus tard sur certains aspects de la théologie protestante. Son oeuvre la plus connue d'un large public est probablement les Confessions.

B

Barth, Karl

Karl Barth, né à Bâle en 1886, fait des études de théologie en Suisse et en Allemagne. Engagé dans la politique, proche des Socialistes religieux, puis membre du Parti social-démocrate allemand, il est conduit dans les années 30 à s'opposer aux " Chrétiens allemands " qui se soumettent à la doctrine nazie de la pureté de la race. Sous son influence, l'Eglise confessante (qui résiste à la falsification de la doctrine chrétienne par l'idéologie raciste du nazisme) organise la résistance. En 1934, c'est lui qui est le principal rédacteur de la Déclaration de Barmen qui prend ses distances vis-à-vis des autorités nationalsocialistes de l'Eglise du Reich. En 1935, Barth est licencié de son poste à Bonn pour avoir refusé de prêter serment à Hitler. Il est expulsé d'Allemagne, se réfugie à Bâle où il enseigne. Il retrouve son poste à Bonn en 1946/47. A la fin de sa vie, Barth collabore aux mouvements qui luttent contre la prolifération des armes atomiques. Il meurt à Bâle en 1968. Il est l'un des théologiens les plus marquants du 20e siècle.

Bonne Nouvelle

Le mot évangile est un mot grec qui signifie "bonne nouvelle". On distingue deux compréhensions. Ce mot correspond premièrement à un genre littéraire et désigne les quatre premiers livres du Nouveau Testament : les évangiles selon Matthieu, selon Marc, selon Luc et selon Jean. On l'écrit alors avec une minuscule. Deuxièmement, il désigne un contenu. L'Evangile est alors la bonne nouvelle dont témoigne Jésus de la part de Dieu. Ce message de salut n'est pas indépendant de celui qui l'apporte. On peut dire que c'est Jésus lui-même qui est en quelque sorte la bonne nouvelle que Dieu envoie aux hommes.

C

Canon / canonique

Le mot est d'origine grec et signifie à l'origine " baguette " ou " règle de charpentier " et par extension a pris le sens de " règle " . Finalement ce mot a désigné une liste ou un catalogue de livres, représentant la règle qui délimitait les Ecritures reconnues, et faisant autorité pour la foi juive puis chrétienne. Dans le christianisme, on appelle " canon biblique " la liste des livres qui constituent la Bible.

Concile

C’est une assemblée qui décide de questions relatives à la doctrine et à la discipline de l’Eglise.

Confession de foi de La Rochelle

La Confession de foi de la Rochelle a été élaborée lors du premier Synode national clandestin (la religion protestante n’est à cette époque pas reconnue et acceptée dans le royaume de France) des Eglises réformées de France qui s’est tenu à Paris en 1559. Puis elle a été confirmée par le Synode qui s’est tenu à la Rochelle en 1571 d’où son nom de confession de foi de la Rochelle.

Croissant fertile

Le croissant fertile regroupe des régions de Mésopotamie et du Levant au Moyen Orient. Il comprend les territoires des Etats actuels du Koweit, du Liban, de Chypre, d’Israël et de la Palestine (Cisjordanie et Gaza), et des parties des territoires de l’Irak, de l’Iran, de la Jordanie, de la Syrie et de l’Egypte. L’expression de « croissant fertile » a été forgée par l’archéologue James Henry Breasted de l’université de Chicago car cette région forme un arc qui s’étend du Golfe Persique à la mer Méditerranée et ressemble à un croissant. C’est une région fertile irriguée par quatre fleuves : le Tigre, l’Euphrate, le Jourdain et le Nil.

On a également surnommé cette région (en particulier la Mésopotamie située entre le Tigre et l’Euphrate) : « le berceau de la civilisation ». Les premiers campements agraires connus y ont en effet été découverts et remonteraient à 11000 ans.

D

Décalogue

Ce mot est formé de deux mots grecs : deka qui signifie dix et logos qui signifie la parole. Décalogue veut donc dire les dix paroles, d’où l’expression courante : « les dix commandements ». Selon l’Ancien Testament, les dix commandements ont été donnés par Dieu à Moïse sur le Mont Sinaï.

Démoniaque

Personne possédée par le démon, autrement dit « fou ».

E

Elie

Elie est un prophète de l'Ancien Testament (1 Rois 17). Il symbolise les prophètes, tout comme la figure de Moïse représente la loi. Dans le judaïsme, Elie est considéré comme un personnage qui vient en aide aux hommes justes et pieux. La fin du récit raconte qu'il a été enlevé au ciel. Le judaïsme attend son retour juste avant l'arrivée du Messie. Le Nouveau Testament se fait écho de cette idée : Jésus associe Jean le baptiste à cette figure d'Elie qui est donc déjà venu et qui n'a pas été reconnu (Matthieu 11, 14 et 17, 10-13).

Epîtres de Paul

Ensemble littéraire sous forme de lettres (épître vient du mot grec epistolê : lettre) qu’adresse Paul aux premières communautés chrétiennes afin de transmettre le message de Jésus et de structurer les communautés.

Eucharistie

Vient du verbe grec eucharistein (" rendre grâces "). Le mot désigne aujourd'hui le repas célébré en mémoire du dernier repas de Jésus avec ses disciples. Jusqu'à la fin du 1er siècle, le mot était utilisé uniquement pour la prière qui précède la formule de consécration du pain et du vin. La tradition protestante parle plutôt de Cène ou Sainte Cène.

Exil

En 597 avant JC, les Babyloniens assiègent et prennent Jérusalem. Ils déportent à Babylone le roi et son entourage, et bon nombre de dignitaires. Dix ans plus tard, ils détruisent la ville et procèdent à une déportation plus massive des élites, prêtres, scribes et artisans. Israël connaît alors l'exil. Il durera cinquante ans, jusqu'en 538 avant JC.

C'est l'occasion d'une remise en cause profonde de la foi d'Israël. De grands prophètes comme Ezéchiel et Esaïe aident les exilés à se ressaisir, à méditer sur les causes de la catastrophe, à reprendre confiance et à reconstruire l'identité d'Israël sur le repentir et le retour à Dieu et sur la fidélité au Dieu unique qui a conclu avec son peuple une alliance perpétuelle.

En 538, après la prise de Babylone par les Perses, le roi perse Cyrus autorise par décret ceux des exilés qui le souhaitent à rentrer dans leur pays. Ce retour est vécu comme un nouvel exode, et plus encore comme une nouvelle création.

H

Hérésie

C’est une idée ou une conception jugée contraire aux idées, aux conceptions généralement admises. Plus précisément, c’est une doctrine qui s’oppose à l’orthodoxie d’une religion établie. Dans le cas présent, c’est une doctrine contraire à la foi chrétienne et condamnée par l’Eglise.

I

Idole

Ce mot est issu du mot grec eidôlon et signifie : image. L’idole est une image ou une représentation d’une divinité qui fait l’objet d’un culte d’adoration. Cette représentation peut être une statue, un totem, une peinture.

Incarnation

Ce mot vient du latin et signifie « acte de prendre chair ». En théologie chrétienne, l’incarnation est le processus qui permet à Dieu de prendre forme humaine en la personne de Jésus. Il s’agit d’un des concepts les plus difficiles à expliquer dans l’histoire du christianisme et qui a suscité de nombreux débats chez les premiers chrétiens.

Indulgence

Rémission ou diminution des peines temporelles dues aux péchés, accordée par l’Eglise en contrepartie de dons ou de gestes apparentés à la pénitence.

L

Liturgie

  • 1. Livre contenant les formulaires du culte communautaire.
  • 2. Nom donné aux parties fixes du culte, les distinguant de la prédication

Luther, Martin

Il est né en Allemagne à Eisleben en 1483 et est mort dans cette même ville en 1546. Il est d’abord moine augustin, chargé par son ordre d’aller à Rome en 1515. Docteur en théologie, il enseigne à partir de 1513 à l’université de Wittemberg et commente à partir de 1515 les épîtres de Paul et tout particulièrement l’épître aux Romains. Il s’insurge contre le trafic des indulgences - qui consiste à acheter des indulgences pour être absout de ses péchés - en se référant à la doctrine de la justification par la foi seule de Paul. Il écrit les 95 thèses en 1517 pour dénoncer les dérives de l’Eglise catholique de son époque. Ces thèses sont considérées comme le point de départ de la Réforme. Il est condamné par Rome en 1520 mais il poursuit ses écrits réformateurs. Il est finalement mis au ban de l’Empire romain germanique en 1521 car il refuse de se rétracter et de renoncer à ses convictions. Il est caché par son protecteur l’électeur de Saxe au château de la Wartburg où il poursuit son oeuvre et traduit la Bible en allemand de 1521 à 1534.

Luther, Martin (1483-1546)

Réformateurvoir entrée Luther allemand né et mort à Eisleben. Moine, prêtre, docteur en théologie, professeur d'exégèse biblique, il était habité par une intense quête spirituelle concernant le salut. En travaillant l'épître aux Romains il découvre ce qui sera le coeur de son oeuvre et de la Réforme protestante au 16e siècle, le message du salut par la seule grâce de Dieu, en dehors des mérites de l'homme. En 1517 il rédige " 95 thèses " où il développe cette affirmation et dénonce la vente des indulgences. Déclaré hérétique en 1518, il est excommunié et mis au ban de l'Empire à la Diète de Worms en 1521. Il trouve alors un appui auprès des princes allemands. Auteur d'une oeuvre théologique considérable et traducteur de la Bible en allemand, il a pris part aux débats de son temps (controverse avec Erasme, attitude lors de la Guerre des Paysans...). Il a résisté à toute forme de désordre ecclésial et a commencé à poser les bases d'une Eglise " luthérienne "

M

Mazdéisme

Il s’agit d’une religion de l’Iran ancien qui a été réformée par Zarathoustra au 7esiècle avant JC. Elle est fondée sur un dualisme : le monde est le théâtre d’une lutte opposant le principe du mal et le principe du bien, le triomphe final devant revenir au bien. Le livre sacré du mazdéisme est l’Avesta.

Mythe

Ce mot est issu du mot grec muthos et signifie : fable, légende. Le mythe est un récit littéraire ou populaire mettant en scène des êtres surhumains ou fantastiques qui vont accomplir des actions héroïques ou vivre des aventures remarquables et hors du commun. Sous le couvert de récits mythiques s’expriment souvent les principes ou les valeurs d’une civilisation ou d’une société donnée.

O

Origène (vers 185-253 ou 254)

Origène est un Père de l'Eglise du 3e siècle dont l'œuvre théologique et exégétique est très importante. Il naît à Alexandrie vers 185. Son père meurt martyr en 202. Il n'a que 18 ans quand Démétrios, l'évêque d'Alexandrie, lui confie la direction de l'école de catéchèse dans cette ville. Il y enseignera et rédigera ses traités et ses commentaires bibliques jusqu'en 232 environ. A cette date, un conflit avec l'évêque Démétrios l'oblige à quitter Alexandrie pour Césarée où il avait été ordonné prêtre et où il continuera son œuvre. Son but était l'enseignement de " la vérité de la foi " à partir des Ecritures et la réfutation des courants jugés hérétiques. Il a eu de son vivant une très forte influence sur la constitution de la théologie chrétienne et il a posé les règles de l'exégèse. Emprisonné et torturé pendant la persécution de l'empereur Dèce, il meurt vers 253 des suites des sévices subis. Après sa mort, son œuvre sera traduite en latin et commentée par ses disciples. Elle reste très vivante jusqu'au 6e siècle, suscitant des confrontations avec la doctrine de la Trinité définie par le concile de Nicée. L'empereur d'Orient Justinien condamne Origène et sa doctrine en 543. Du fait de cette condamnation, une grande partie de l'œuvre en grec d'Origène s'est perdue

P

Paul

Paul, dont le nom hébraïque est Saul, est né à Tarse en Cilicie entre 5 et 15 puis il se rend à Jérusalem. S’il est contemporain de Jésus sans le rencontrer, il découvre la foi chrétienne suite à des contacts conflictuels avec les disciples de Jésus. Il se présente comme un pharisien, persécuteur des premiers chrétiens (cf. épître aux Philippiens 3, 4-5), et connaît un revirement radical dans sa vie : il a une vision du Christ sur le chemin de Damas. Paul parle alors d’une révélation. Il devient disciple de Jésus et entame une activité de missionnaire (cf épître aux Galates 1, 13-24). Il entreprend trois grands voyages en 46-48, en 49-52 et en 53-58 qui le mènent à Chypre, en Asie mineure, en Macédoine, en Grèce où il établit des églises. Il meurt à Rome entre 62 et 67. Les lettres ou épîtres, dont on lui attribue la rédaction, et la théologie qu’il y développe auront une grande influence sur Augustin au 4e siècle et sur Luther, instigateur de la Réforme protestante au 16e siècle en Allemagne.

Péagers

Collecteurs de taxe très impopulaires parmi la population au premier siècle.

Pentateuque

Le Pentateuque (le mot signifie les cinq rouleaux) comprend les cinq premiers livres de l'Ancien Testament : Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome. Dans la tradition juive, ces cinq livres sont désignés comme "la Loi". Ce sont en effet des livres qui contiennent beaucoup de règles et de commandements. Cependant, le mot "loi" traduit le mot hébreu "torah" formé sur le verbe "enseigner". La loi enseigne comment vivre en obéissant à ce que Dieu veut. Dans les cinq premiers livres de la Bible, les récits et les lois sont liés. Les récits enseignent ce qu'est la vie en relation avec Dieu et avec les autres.

Pfrimmer, Théo

Professeur de théologie pratique à la faculté de théologie protestante de Strasbourg. Il a publié entre autres aux P.U.F. Freud, lecteur de la Bible ; aux éditions Oberlin (Strasbourg) Hommes et Femmes, compagnons d’espérance. Foi et vie conjugale ; aux Presses Universitaires de Strasbourg Introduction à la théologie pratique (ouvrage collectif sous la direction de Bernard Kaempf).

Pharisien

D'un mot hébreu qui signifie " séparé ", il désigne un des courants religieux juifs. Celui-ci met l'accent sur l'étude et le respect de la loi divine écrite. Les pharisiens sont des hommes pieux, vertueux, très soucieux d'appliquer la loi de Dieu et de se garder des impuretés rituelles. Pour vivre la sainteté de Dieu, il fallait être " séparé " des autres. Il s'est trouvé en forte opposition avec le christianisme naissant notamment autour de la question du respect de la Loi comme condition d'accès à Dieu. Au fil des ans, le terme " pharisien " a pris une connotation péjorative pour désigner tout comportement hypocrite. On parle même de " pharisaïsme ".

Phrygie

Ancienne région occidentale de l’Asie Mineure, située au sud de la mer noire.

Plaies d’Egypte (Les dix plaies d'Egypte)

Les dix plaies d’Egypte sont des fléaux qui s’abattent sur le pays suite au refus de Pharaon de laisser partir le peuple des Israélites. Elles semblent avoir un lien avec des calamités naturelles qui se produisent en Egypte. C’est dans le texte d’Exode 7-12 que sont décrites les dix plaies :

  1. L’eau changée en sang
  2. Les grenouilles
  3. Les moustiques
  4. Les mouches venimeuses
  5. La peste du bétail
  6. Les ulcères
  7. La grêle
  8. Les criquets
  9. Les ténèbres
  10. La mort des premiers nés.

Prosélytisme

Du grec prosèlutos qui est lui-même la traduction de l'hébreu ger qui désigne l'étranger installé dans le pays et naturalisé. Le terme prosélyte est utilisé dans le Nouveau Testament pour désigner le païen qui est venu s'ajouter au peuple juif en pratiquant sa religion comme le " craignant Dieu " (Actes 10,2-22 ; 13,16), mais aussi en acceptant la circoncision (Actes 2,10 ; 6,5). Aujourd'hui on appelle prosélyte le nouveau converti à une religion, le nouvel adepte d'une Eglise.
Le mot prosélytisme a souvent une connotation négative. Il désigne alors l'attitude de personnes, d'Eglises ou de religions qui font preuve d'un zèle intempestif et parfois de méthodes critiquables pour rallier à tout prix les autres à leurs propres convictions. Cela a pu être et est encore en certains lieux une source de tensions et de conflits.

R

Ricoeur, Paul

Paul Ricoeur est né à Valence en 1913 et est mort à Chatenay-Malabry en région parisienne en 2005. Philosophe français, il s’est intéressé à l’existentialisme chrétien et à la théologie protestante.

S

Sacrement

Il s'agit d'un acte, geste ou signe accompli par les Eglises chrétiennes au cours du culte dans la fidélité à leur Seigneur. Un texte luthérien les définit comme " les rites qui font l'objet d'un commandement de Dieu et auxquels est jointe la promesse de la grâce ". Augustin disait qu'ils sont des " signes visibles de la grâce invisible ". Le protestantisme connaît les deux sacrements qui ont été institués par Jésus-Christ d'après le Nouveau Testament : le baptême et la cène. Les catholiques et les orthodoxes en reconnaissent sept : le baptême, la cène ou eucharistie, la confirmation (conférée par l'évêque), l'ordination des prêtres (conférée par l'évêque), l'extrême-onction ou sacrement des malades, la pénitence et le mariage

Sénèque (4 avant JC - 65 après JC)

Né à Cordoue en Espagne en 4 av. JC meurt à Rome en 65 ap. JC.
Précepteur du futur empereur Néron, il devient l'un des premiers conseillers de l'empereur, il est nommé consul en 57, mais il tombe rapidement en disgrâce. Il participe à la conjuration de Pison contre Néron, il est condamné et meurt en s'ouvrant les veines sur l'ordre de Néron. Il fait partie de l'école philosophique des Stoïciens et s'intéresse surtout à la morale.

Sénèque laisse une œuvre littéraire importante : des tragédies, des dialogues, les Questions naturelles, et les Lettres à Lucilius, dans lesquelles il critique les mœurs de ses concitoyens, qu'il cherche à redresser.

Stoïciens, stoïcisme

Disciples d'une école philosophique créée par Zénon, ils considèrent que l'univers entièrement matériel est organisé de façon harmonieuse et animé par une âme subtile, la raison ou logos. Il s'agit donc pour l'homme de vivre en accord avec l'harmonie de l'univers.
Pour cela il lui faut éviter la souffrance en supprimant au maximum ses désirs.
La sagesse stoïcienne peut se résumer par l'adage : " Supporte et abstiens-toi ".

Synode national

Dans l’Eglise réformée, c’est une assemblée au niveau national de délégués (pasteurs et laïcs) élus pour trois ans par les synodes régionaux. L’Eglise réformée de France (ERF) est structurée selon une organisation de type presbytérien-synodal : un conseil presbytéral au niveau de l’église locale ; dans chacune des huit régions de l’ERF un conseil régional qui se réunit lors d’un synode régional composé des représentants des églises locales ; un conseil national qui se réunit lors d’un synode national une fois par an.

T

Théophanie

Le mot " théophanie " désigne littéralement une apparition de Dieu (du grec theo, dieu et phaineo, apparaitre). Les apparitions dans la Bible constituent un des modes de la révélation de Dieu.

Torah

C'est le coeur de la Bible hébraïque qui contient 5 livres d'où son nom grec de Pentateuque (Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome). Ces livres racontent les événements de la création du monde jusqu'à la mort de Moïse et présentent la loi que tout juif doit respecter.

V

Vocation

Du mot latin vocatio issu du verbe vocare : appeler. Dans le contexte des récits de vocation de l’Ancien Testament, Dieu appelle un être humain à se mettre en mouvement et à accomplir une mission.

Théovie se présente

Théovie se présente

Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie

Théovie: Comment ça marche ?

Théovie: Comment ça marche ?
Soutenir Théovie