Le début des activités de Paul

Le texte proposé à la lecture se poursuit en décrivant les premiers voyages de Paul :

Galates 1,18-24 Ensuite, trois ans après, je suis monté à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas et je suis resté quinze jours auprès de lui, sans voir cependant aucun autre apôtre, mais seulement Jacques, le frère du Seigneur. Ce que je vous écris, je le dis devant Dieu, ce n'est pas un mensonge. Ensuite, je me suis rendu dans les régions de Syrie et de Cilicie. Mais mon visage était inconnu aux Églises du Christ en Judée; simplement, elles avaient entendu dire: «celui qui nous persécutait naguère annonce maintenant la foi qu'il détruisait alors», et elles glorifiaient Dieu à mon sujet.


Salutations et signature

Les formules de salutation placées au début des lettres de Paul comportent à la fois sa signature et le nom des destinataires. Voici des exemples où il se présente comme « apôtre »:

1 Corinthiens 1,1 Paul, appelé à être apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu,
2 Corinthiens 1,1 Paul, apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu,
Galates 1,1 Paul, apôtre, non de la part des hommes, ni par un homme, mais par Jésus Christ et Dieu le Père qui l'a ressuscité d'entre les morts,
Romains 1,1 Paul, serviteur de Jésus Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu.


Témoins de la résurrection

Dans ce passage de la 1ère lettre aux Corinthiens, le terme d’ « apôtres » désigne les témoins de la résurrection et non plus ceux qui sont envoyés :

1Corinthiens 15,1-10 Je vous rappelle, frères, l'Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, auquel vous restez attachés, et par lequel vous serez sauvés si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. Je vous ai transmis en premier lieu ce que j'avais reçu moi-même: Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures. Il a été enseveli, il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures. Il est apparu à Céphas, puis aux Douze. Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois; la plupart sont encore vivants et quelques-uns sont morts. Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. En tout dernier lieu, il m'est aussi apparu, à moi l'avorton. Car je suis le plus petit des apôtres, moi qui ne suis pas digne d'être appelé apôtre parce que j'ai persécuté l'Église de Dieu.


L’Evangile que Paul annonce

En de nombreux passages Paul attribue l’autorité et la force de l’Evangile à la puissance de l’Esprit. Il va ainsi jusqu’à dénigrer son talent oratoire. En voici deux exemples :
1Thessaloniciens 1,5 En effet, notre annonce de l'Évangile chez vous n'a pas été seulement discours, mais puissance, action de l'Esprit Saint, et merveilleux accomplissement.

1Corinthiens 2,1-5 Moi-même, quand je suis venu chez vous, frères, ce n'est pas avec le prestige de la parole ou de la sagesse que je suis venu vous annoncer le mystère de Dieu. Car j'ai décidé de ne rien savoir parmi vous, sinon Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié. Aussi ai-je été devant vous faible, craintif et tout tremblant: ma parole et ma prédication n'avaient rien des discours persuasifs de la sagesse, mais elles étaient une démonstration faite par la puissance de l'Esprit, afin que votre foi ne soit pas fondée sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.


Révélation-révéler

L’Evangile n’est pas une philosophie ou une sagesse humaine qui s’apprend ou se découvre au terme de longues spéculations, il est une révélation qui se saisit dans la foi. Comme dans le texte proposé de Galates 1, en 2Corinthiens Paul parle de son expérience comme révélation:
2Corinthiens 12,1-7 Il faut s'enorgueillir! C'est bien inutile! Pourtant j'en viendrai aux visions et révélations du Seigneur. Je connais un homme en Christ qui, voici quatorze ans - était-ce dans son corps? je ne sais, était-ce hors de son corps? je ne sais, Dieu le sait - cet homme-là fut enlevé jusqu'au troisième ciel. Et je sais que cet homme - était-ce dans son corps? était-ce sans son corps? je ne sais, Dieu le sait - , cet homme fut enlevé jusqu'au paradis et entendit des paroles inexprimables qu'il n'est pas permis à l'homme de redire. Pour cet homme-là, je m'enorgueillirai, mais pour moi, je ne mettrai mon orgueil que dans mes faiblesses. Ah! si je voulais m'enorgueillir, je ne serais pas fou, je ne dirais que la vérité; mais je m'abstiens, pour qu'on n'ait pas sur mon compte une opinion supérieure à ce qu'on voit de moi, ou à ce qu'on m'entend dire. Et parce que ces révélations étaient extraordinaires, pour m'éviter tout orgueil, il a été mis une écharde dans ma chair, un ange de Satan chargé de me frapper, pour m'éviter tout orgueil.

Cette expérience de révélation du mystère de Dieu en Jésus Christ est commune à tous les croyants :
1Corinthiens 2,7-10 Nous enseignons la sagesse de Dieu, mystérieuse et demeurée cachée, que Dieu, avant les siècles, avait d'avance destinée à notre gloire. Aucun des princes de ce monde ne l'a connue, car s'ils l'avaient connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire. Mais, comme il est écrit, c'est ce que l'œil n'a pas vu, ce que l'oreille n'a pas entendu, et ce qui n'est pas monté au cœur de l'homme, tout ce que Dieu a préparé pour ceux qui l'aiment. En effet, c'est à nous que Dieu l'a révélé par l'Esprit. Car l'Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu.
Galates 3,23 Avant la venue de la foi, nous étions gardés en captivité sous la loi, en vue de la foi qui devait être révélée.
Paul parle d’autres expériences de révélation, au sens d’inspiration :
Galates 2,2 Or, j'y montai à la suite d'une révélation et je leur exposai l'Évangile que je prêche parmi les païens; je l'exposai aussi dans un entretien particulier aux personnes les plus considérées, de peur de courir ou d'avoir couru en vain.
Dans la première épître aux Corinthiens, Paul parle de révélations qui marquent la vie de foi de la communauté et qui sont toujours interprétées en vue de l’édification de la communauté:
1Corinthiens 14,6 et 26 Supposez maintenant, frères, que je vienne vous voir et vous parle en langues: en quoi vous serai-je utile, si ma parole ne vous apporte ni révélation, ni connaissance, ni prophétie, ni enseignement? [...] Que faire alors, frères? Quand vous êtes réunis, chacun de vous peut chanter un cantique, apporter un enseignement ou une révélation, parler en langues ou bien interpréter: que tout se fasse pour l'édification commune.


Récits de conversion dans les Actes des Apôtres

Dans le livre des Actes des Apôtres, en plus de la conversion de Paul (Actes 9), Luc raconte deux autres récits de conversion : la rencontre entre Philippe et l’eunuque éthiopien (Actes 8) et celle entre Pierre et Corneille (Actes 10). On trouve le même déroulement : une audition céleste prépare l’événement ; un messager humain reçoit la mission de se rendre auprès du futur converti ; que le messager obéisse de suite ou refuse d’abord, la rencontre des deux personnages se déroule ; elle est suivie du baptême. Luc emprunte un genre littéraire de récit de conversion qu’il utilise à plusieurs reprises.


Paul et la persécution de l’Eglise

Paul rappelle plusieurs fois dans ses lettres qu’il a persécuté l’Eglise.

Galates 1,13 et 23 Car vous avez entendu parler de mon comportement naguère dans le judaïsme: avec quelle frénésie je persécutais l'Église de Dieu et je cherchais à la détruire;
[...] simplement, elles avaient entendu dire: "celui qui nous persécutait naguère annonce maintenant la foi qu'il détruisait alors."
1Corinthiens 15,9 Car je suis le plus petit des apôtres, moi qui ne suis pas digne d'être appelé apôtre parce que j'ai persécuté l'Église de Dieu.
Philippiens 3,6 pour le zèle, persécuteur de l'Église; pour la justice qu'on trouve dans la loi, devenu irréprochable.


Jonas

Le récit de l’envoi de Jonas à Ninive pour porter un message de Dieu est emblématique de l’impossibilité pour le prophète d’échapper à sa vocation. Après l’échec de la fuite, le séjour au fond de la mer dans le ventre du poisson et son retour sur la terre ferme, Jonas doit se soumettre.

Jonas 1,1-3 La parole du SEIGNEUR s'adressa à Jonas, fils d'Amittaï:"Lève-toi! va à Ninive la grande ville et profère contre elle un oracle parce que la méchanceté de ses habitants est montée jusqu'à moi." Jonas se leva, mais pour fuir à Tarsis hors de la présence du SEIGNEUR. Il descendit à Jaffa, y trouva un navire construit pour aller à Tarsis; il l'affréta, s'embarqua pour se faire conduire par l'équipage à Tarsis hors de la présence du SEIGNEUR.
Jonas 2,1-2 Alors le SEIGNEUR dépêcha un grand poisson pour engloutir Jonas. Et Jonas demeura dans les entrailles du poisson, trois jours et trois nuits. Des entrailles du poisson, il pria le SEIGNEUR, son Dieu.
Jonas 2,11 Alors le SEIGNEUR commanda au poisson, et aussitôt le poisson vomit Jonas sur la terre ferme.
Jonas 3,1-3a La parole du SEIGNEUR s'adressa une seconde fois à Jonas:"Lève-toi, va à Ninive la grande ville et profère contre elle l'oracle que je te communiquerai."Jonas se leva et partit, mais - cette fois - pour Ninive, se conformant à la parole du SEIGNEUR.


Folie et sagesse

Paul oppose la sagesse humaine à la sagesse de Dieu, qui apparaît comme pure folie aux yeux des hommes.

1Corinthiens 1,22-24 Les Juifs demandent des signes, et les Grecs recherchent la sagesse; mais nous, nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens, mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, il est Christ, puissance de Dieu et sagesse de Dieu.


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie