La colombe

culture La colombe

Dans l’Ancien Testament : la colombe apparaît dans l’épisode qui suit le déluge (Genèse 8,10-14). Noé a construit, sur ordre de Dieu, une arche pour sauver du déluge sa famille et un couple de chaque espèce d’animaux. Après la tempête, il envoie d’abord un corbeau puis une colombe pour savoir si les eaux se sont retirées. La colombe revient avec un rameau d’olivier dans le bec. Elle annonce le retour au calme avec l’arrêt des précipitations et le début de la paix retrouvée sur terre. C’est la raison pour laquelle la colombe et le rameau d’olivier sont devenus symboles de paix.

Dans le Nouveau Testament : la colombe apparaît dans les évangiles selon Matthieu (Matthieu 3,16), selon Marc (Marc 1,10), selon Luc (Luc 3,21-22) et selon Jean (Jean 1,32). La colombe, dans la croix huguenote, représente l’Esprit Saint qui descend.


L’annonciation

culture L'annonciation

Le peintre français Nicolas Poussin (Les Andelys 1594 – Rome 1665) a peint ce tableau intitulé « L’annonciation » en 1657. L’Esprit Saint est représenté par une colombe.

Il illustre le passage suivant :Luc 1,35 L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint et sera appelé Fils de Dieu. »Ce tableau est exposé à Londres à la National Gallery.


Le pillage du Temple de Jérusalem

culture Le pillage

Ce bas-relief est visible sur l’arche bâtie à Rome pour célébrer la victoire de Titus à Jérusalem en 70. On y voit les soldats romains emportant les trésors du Temple de Jérusalem : le chandelier à sept branches et le coffre d’Alliance.

Source : SCARRE Chris, Atlas de la Rome antique, 800 av. J.-C. – 540 ap. J.-C., Paris : Editions Autrement (coll. Atlas/Mémoires), 1995, p. 59.


Vitrail représentant le « buisson ardent »

culture Le buisson ardent

 

Ce vitrail représente Moïse se prosternant devant Dieu qui apparaît sous la forme d’un buisson ardent.


La descente de l’Esprit Saint

culture L'esprit saint

Voici un tableau qui représente la descente de l’Esprit Saint sur les croyants en référence au passage des Actes des Apôtres (Actes 2,1-13). Les « langues comme de feu » y sont représentées au-dessus de la tête des personnages. L’Esprit Saint est symbolisé par la colombe.

La venue de l’Esprit Saint n’est ici pas limitée aux douze disciples. L’icône représente également Marie et d’autres femmes agenouillées, en cela elle est fidèle au texte.


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie