A

Adversaire/Satan

Dans la Bible, on désigne ainsi, avec une majuscule, celui qui s'oppose à Dieu. On trouve encore les noms de diable (en grec : " celui qui divise "), de Satan (traduction de l'hébreu : " celui qui accuse "), de Malin (celui qui fait le mal), etc. Selon les récits, il peut s'agir tantôt d'un principe, d'une force ou d'une personnification du mal

Anthropomorphique

Ce terme vient de deux mots grecs anthrôpos qui signifie l'homme (homme et femme) et morphê qui signifie la forme. Ce terme désigne en théologie une manière de parler de Dieu comme si c'était un homme, tant au niveau des sentiments que des actions

G

Genre littéraire

Le genre littéraire est une catégorie qui permet de classer un texte selon des critères précis quant à sa forme. Par exemple, un rapport scientifique n'obéit pas aux mêmes critères qu'un roman ou un conte. Les textes bibliques aussi représentent des genres littéraires variés : le mythe, la généalogie, le conte, la parabole, le récit de vocation, etc. Pour éviter des contresens dans la lecture et dans l'interprétation d'un texte, il est important de connaître son genre littéraire

H

Holocauste

L'Ancien Testament connaît divers sacrifices. L'holocauste est le sacrifice d'animal le plus hautement considéré. Il s'agit d'un sacrifice " entier ", c'est-à-dire que l'animal est brûlé entièrement. Dans les sacrifices d'action de grâces, on n'offrait sur l'autel que le sang et la graisse (plus certaines parties) de la bête. Aux prêtres revenait une part et le reste était mangé par ceux qui l'avaient offert

I

Impur/pur

Dans l'Ancien et le Nouveau Testament, impur et pur ne font pas partie d'un registre moral mais éthique. Il s'agit de prescriptions nécessaires au culte adressé à Dieu. Les lois de pureté (et d'impureté) se trouvent dans le livre du Lévitique qui définit également les lois de sainteté. Il faut que les prêtres enseignent au peuple la distinction entre le sacré et le profane, le pur et l'impur pour s'approcher de Dieu.

Lévitique 11,44
Je suis l'Eternel, votre Dieu ; vous vous sanctifierez et vous serez saints, car je suis saint ; et vous ne vous rendrez pas impurs par toutes ces petites bêtes qui rampent sur la terre.

M

Mystique

Ce mot peut désigner des expériences spirituelles variées. Il est souvent utilisé de manière abusive. Il recouvre au sens strict tous les courants et méthodes qui visent à une rencontre directe entre l'être humain et le divin/Dieu. Cette rencontre peut avoir les traits d'une union, voire d'une fusion. La tradition chrétienne souligne l'importance d'une telle expérience personnelle avec Dieu. Elle met toutefois en garde contre tout ce qui tendrait à effacer la dimension d'altérité (l'être humain et Dieu fusionnant en une seule réalité). Le risque de la mystique est aussi de conduire parfois à un détachement des réalités matérielles et sociales

P

Providence

Etymologiquement le mot " providence " vient du latin providere, il exprime la sollicitude de Dieu qui pourvoit au bien de sa création et de ses créatures. Il les protège et les dirige. La foi en la providence permet au croyant d'assumer les défis de sa vie en toute liberté, dans une sérénité lucide, conscient des limites qui lui sont imparties, en sachant que l'ultime, y compris ce qu'il ignore est dans la main bienveillante de Dieu

Théovie se présente

Théovie se présente

Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie

Théovie: Comment ça marche ?

Théovie: Comment ça marche ?
Soutenir Théovie