01 jean cl3

Nicodème ne vient pas vers Jésus avec une question, ni même avec une parole personnelle. Il exprime l’opinion que les pharisiens ont de Jésus : « nous savons… ». Et ce sont les signes, autrement dit les miracles, faits par Jésus qui éveillent la curiosité de Nicodème. Il a vu les signes ; sa connaissance des Écritures lui permet de voir la main de Dieu derrière ces signes. Mais il ne s’arrête pas à ces faits miraculeux. Il veut rencontrer Jésus. Il est impressionné par son pouvoir et veut en savoir plus sur celui qu’il reconnaît comme étant un envoyé de Dieu. Nicodème commence l’entretien en soulignant le savoir et le pouvoir de Jésus. Il salue en Jésus un faiseur de miracles, que l’on appelle aussi thaumaturge, et aussi un spécialiste de la Loi. C’est pour cela qu’il le nomme « Rabbi », terme hébreu pour « Maître ». Mais il pressent que Jésus n’est pas un maître comme les autres. Il lui reconnaît une autorité particulière, fondée dans sa relation à Dieu.


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie