01 jean cl7bis

Le dialogue entre Jésus et Nicodème se termine sur une note ironique. A la question de Nicodème qui veut en savoir plus sur la naissance d’eau et d’esprit, Jésus répond en mettant en évidence qu’un maître tel que Nicodème ne sait donc pas tout. Un maître en Israël, au sens d’enseignant, est un spécialiste de la Loi (ou Torah). Il a le souci de conformer sa vie aux préceptes édictés dans cette loi donnée par Dieu. Il est reconnu comme une autorité et les débats auxquels il prend part et les décisions qui en résultent constituent la loi orale. Nicodème est donc rompu aux discussions portant sur l’interprétation des textes. Jésus précise même que Nicodème est « le » maître en Israël, l’enseignant d’Israël, article qui a disparu dans les traductions en français. Or, par cet article, le ton change : la parole de Jésus est teintée d’ironie. Nicodème avait qualifié Jésus de « maître venant de Dieu ». Jésus appelle Nicodème « le maître d’Israël ». Le maître, personnifié en Nicodème, peut enseigner Israël mais il est incapable de comprendre ce dont parle Jésus. On trouve ici une critique du savoir doctoral des pharisiens qui fait passer à côté de l’évènement Jésus Christ.


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie