Pour la Bible, le ciel est l’espace réservé à Dieu. Cet espace est infini et inaccessible aux humains. Dieu, dans le ciel échappe totalement à l’être humain. Cette image permet de signifier que Dieu est le Très-Haut, le Tout-Autre qui règne sur l’univers :

Esaïe 14,12-17 Comment es-tu tombé du ciel,
Astre brillant, Fils de l’Aurore ?
Comment as-tu été précipité à terre,
toi qui réduisais les nations,
toi qui disais :
« Je monterai dans les cieux,
je hausserai mon trône
au-dessus des étoiles de Dieu,
je siégerai sur la montagne de l’assemblée divine
à l’extrême nord,
je monterai au sommet des nuages,
je serai comme le Très-Haut. »
Mais tu as dû descendre dans le séjour des morts
au plus profond de la Fosse.
Ceux qui te voient fixent sur toi leur regard
et te dévisagent attentivement :
« Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre
et qui faisait s’écrouler les royaumes,
qui transformait le monde en désert,
rasant les villes
et ne rendant pas à leur foyer les prisonniers ? »

Elle permet aussi de dire que l’être humain ne connaît Dieu que dans la mesure où il se révèle. Ainsi pour les commandements qu’Il donne :
Deutéronome 30,11-14 Oui, ce commandement que je te donne aujourd’hui n’est pas trop difficile pour toi, il n’est pas hors d’atteinte. Il n’est pas au ciel ; on dirait alors : « Qui va, pour nous, monter au ciel nous le chercher, et nous le faire entendre pour que nous le mettions en pratique ? » Il n’est pas non plus au-delà des mers ; on dirait alors : « Qui va, pour nous, passer outre-mer nous le chercher, et nous le faire entendre pour que nous le mettions en pratique ? » Oui, la parole est toute proche de toi, elle est dans ta bouche et dans ton cœur, pour que tu la mettes en pratique.

Israël en exil supplie Dieu de se rapprocher :
Esaïe 63,19 depuis longtemps nous sommes ceux sur qui tu n’exerces plus ta souveraineté, ceux sur qui ton nom n’est plus appelé. Ah si seulement tu déchirais les cieux et si tu descendais, tel que les montagnes soient secouées devant toi ! »

Deux héros de l’Ancien Testament, Hénok et Elie sont montés au ciel au moment de leur mort :
Genèse 5,24 ayant suivi les voies de Dieu, Henok disparut car Dieu l’avait enlevé.
2Rois 2,11 Tandis qu’ils (Elie et Elisée) poursuivaient leur route en parlant, voici qu’un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l’un de l’autre ; Elie monta au ciel dans la tempête.

L’évangile de Jean en disant : « nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme » fait écho à cette tradition juive en la relativisant. En effet, ce qui importe c’est la révélation, donc ce qui descend du ciel.


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie