Différents discours sur Dieu dans la Bible

Les textes bibliques présentent une multiplicité d’images de Dieu. Dieu est père, amant, mais aussi parent, voire mère ou femme qui se donne de la peine pour ses enfants…

Deutéronome 32,11 Pareil à l'aigle qui éveille sa couvée, voltige sur ses petits, déploie ses ailes, les prend, les porte sur ses plumes.

Esaïe 31,5 Comme des oiseaux déploient les ailes sur leur couvée, ainsi le Seigneur des armées étendra sa protection sur Jérusalem; Il protégera et délivrera, il épargnera et sauvera.

Luc 13,34 « Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, que de fois j'ai voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous n'avez pas voulu. »

Dans la parabole de la drachme perdue (Luc 15,8-9), Dieu est encore comparé à une femme qui fait le ménage dans sa maison à la recherche d’une pièce d’argent perdue.


Seulement Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié

L’apôtre Paul a fait un choix. Son expérience de rencontre avec le Christ le conduit à affirmer à plusieurs reprises ce qu’il a reçu et compris comme centre de toute l’Ecriture. C’est à partir de ce centre qu’il va penser sa théologie.

1Corinthiens 1,23 mais nous, nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens.

1Corinthiens 2,2 Car j’ai décidé de ne rien savoir parmi vous, sinon Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié.

Galates 2,20 Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est Christ qui vit en moi. Car ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré pour moi.

 

Chemin:

 


Les textes discutent à l’intérieur de la Bible

Les textes à l’intérieur de la Bible sont parfois « en discussion » : les auteurs peuvent reprendre certaines affirmations pour les corriger, les modifier, ajouter un autre aspect. Un exemple étonnant de « relecture et correction » se trouve dans le 2e livre de Samuel (chapitre 24,1) et dans le 1er livre des Chroniques (chapitre 21,1). Si les deux textes parlent de la même recension du peuple par David, pour l’un, c’est Dieu qui inspire à David ce recensement (interdit par la loi et puni par Dieu par la suite) pour l’autre, cela ne peut pas être Dieu, et on change donc en « Satan » :

2Samuel 24,1 La colère du SEIGNEUR s'enflamma encore contre les Israélites, et il excita David contre eux en disant: "Va, dénombre Israël et Juda."

1Chroniques 21,1 Satan se dressa contre Israël et il incita David à dénombrer Israël.


Qu’est-ce que « bien parler de Dieu » ?

Dans le livre de Job, la question qui se pose dans les discussions entre Job et ses amis, c’est de savoir comment parler de Dieu, qui est Dieu ? Tandis que ces amis récitent ce qu’ils savent, Job met leur discours en question. A la fin du livre, l’auteur fait parler Dieu qui prend position pour la manière dont Job s’est adressé à lui et contre les convictions de ses amis.

Job 42,7-8 Après que le SEIGNEUR eut adressé ces paroles à Job, il dit à Eliphaz de Théman: Ma colère est enflammée contre toi et contre tes deux amis, parce que vous n'avez pas parlé de moi avec droiture comme l'a fait mon serviteur Job. Prenez maintenant sept taureaux et sept béliers, allez auprès de mon serviteur Job, et offrez pour vous un holocauste. Job, mon serviteur, priera pour vous, et c'est par égard pour lui seul que je ne vous traiterai pas selon votre folie; car vous n'avez pas parlé de moi avec droiture, comme l'a fait mon serviteur Job.

 


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie