Trancher l'alliance

Dieu fait alliance avec Abram :

Genèse 15,7-18a
Le soleil se coucha, et dans l'obscurité voici qu'un four fumant et une torche de feu passèrent entre les morceaux. En ce jour, le SEIGNEUR conclut une alliance avec Abram en ces termes : " C'est à ta descendance que je donne ce pays ".


Une alliance

Le pacte d'alliance est fondé sur un échange de parole, sur une confiance accordée à la parole de l'autre :

Ezéchiel 37,26-27
" Je conclurai avec eux une alliance de paix ; ce sera une alliance perpétuelle avec eux. Je les établirai, je les multiplierai. Je mettrai mon sanctuaire au milieu d'eux pour toujours. Ma demeure sera auprès d'eux ; je serai leur Dieu et eux seront mon peuple ".

Si la confiance n'est plus là, alors le lien se défait. Le Nouveau Testament annonce que cette alliance par laquelle Dieu se lie à l'humanité est établie par la venue du Christ et par sa mort. Lors du repas célébré avant sa mort Jésus parle du " sang de l'alliance versé pour la multitude " (Matthieu 26/28, Marc 14/24). La parole d'alliance est une parole dont on peut faire mémoire. Une mémoire qui ne tourne pas vers le passé, mais qui rend présente la rencontre avec le Christ :

1Corinthiens 11,25
" Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites cela toutes les fois que vous en boirez en mémoire de moi ".


Nouvelle alliance

Esaïe 54,9-10
C'est pour moi comme les eaux de Noé :
à leur sujet, j'ai juré qu'elles ne déferleraient plus
ces eaux de Noé, jusque sur la terre ;
de même, j'ai juré de ne plus m'irriter
contre toi et de ne plus te menacer.
Quand les montagnes feraient un écart
et que les collines seraient branlantes,
mon amitié loin de toi jamais ne s'écartera
et mon alliance de paix jamais ne sera branlante
dit celui qui te manifeste sa tendresse, le Seigneur.

Jérémie 31,31-33
Des jours viennent - oracle du Seigneur - où je conclurai avec la communauté d'Israël - et la communauté de Juda - une nouvelle alliance. Elle sera différente de l'alliance que j'ai conclue avec leurs pères quand je les ai pris par la main pour les faire sortir du pays d'Egypte. Eux ils ont rompu mon alliance ; mais moi, je reste le maître chez eux - oracle du Seigneur. Voici donc l'alliance que je conclurai avec la communauté d'Israël après ces jours-là - oracle du Seigneur : je déposerai mes directives au fond d'eux-mêmes, les inscrivant dans leur être ; je deviendrai Dieu pour eux, et eux, ils deviendront un peuple pour moi.


Prostitution du peuple

Dans les textes d'Osée chapitre 2, et d'Ezéchiel chapitre 16, le peuple qui rend un culte à d'autres dieux est comparé à une épouse infidèle, voire une prostituée.

Osée 2,4
Faites un procès à votre mère, faites-lui un procès,
car elle n'est pas ma femme,
et moi je ne suis pas son mari.
Qu'elle éloigne de son visage les signes de sa prostitution,
et d'entre ses seins les marques de son adultère.

Ezéchiel 16,15-16
Mais tu t'es fiée à ta beauté et, à la mesure de ton renom, tu t'es prostituée ; tu as prodigué tes débauches à tout passant - tu as été à lui. Tu as pris de tes vêtemens dont tu as bariolé les hauts lieux et tu t'es prostituée dessus - que cela ne vienne ni ne se passe !


Analogie entre la foi et la relation du couple

Ephésiens 5,21-32
Vous qui craignez le Christ, soumettez-vous les uns aux autres ; femmes, soyez soumises à vos maris comme au Seigneur. Car le mari est le chef de la femme, tout comme le Christ est le chef de l'Eglise, lui le sauveur de son corps. Mais, comme l'Eglise est soumise au Christ, que les femmes soient soumises en tout à leurs maris. Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l'Eglise et s'est livré lui-même pour elle ; il a voulu ainsi la rendre sainte en la purifiant avec l'eau qui lave, et cela par la Parole ; il a voulu se la présenter à lui-même, splendide, sans tache ni ride, ni aucun défaut ; il a voulu son Eglise sainte et irréprochable. C'est ainsi que le mari doit aimer sa femme, comme son propre corps. Celui qui aime sa femme, s'aime lui-même. Jamais personne n'a pris sa propre chair en aversion ; au contraire on la nourrit, on l'entoure d'attention comme le Christ fait pour son Eglise ; ne sommes-nous pas les membres de son corps ? C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, il s'attachera à sa femme, et tous deux ne seront qu'une seule chair. Ce mystère est grand : moi, je déclare qu'il concerne le Christ et l'Eglise.

Voir aussi tout le Cantique des cantiques


Le Christ prend acte des échecs et offre un recommencement

Jean 4,16-18 La Samaritainecf. entrée Au bord du puits dans le module 12 Rencontres
Jésus lui dit : " Va, appelle ton mari et reviens ici. " La femme lui répondit : " Je n'ai pas de mari. " Jésus lui dit : " Tu dis bien : Je n'ai pas de mari ; tu en as eu cinq et l'homme que tu as maintenant n'est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. "

Jean 8,1-11 La femme adultèrecf. entrée Une femme adultère dans le module 12 Rencontres
Et Jésus gagna le mont des Oliviers. Dès le point du jour, il revint au Temple et, comme tout le peuple venait à lui, il s'assit et se mit à enseigner. Les scribes et les Pharisiens amenèrent alors une femme qu'on avait surprise en adultère et ils la placèrent au milieu du groupe. " Maître, lui dirent-ils, cette femme a été prise en flagrant délit d'adultère. Dans la Loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Et toi, qu'en dis-tu ? " Ils parlaient ainsi dans l'intention de lui tendre un piège, pour avoir de quoi l'accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à tracer du doigt des traits sur le sol. Comme ils continuaient à lui poser des questions, Jésus se redressa et leur dit : " Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre. " Et s'inclinant à nouveau, il se remit à tracer des traits sur le sol. Après avoir entendu ces paroles, ils se retirèrent l'un après l'autre, à commencer par les plus âgés, et Jésus resta seul. Comme la femme était toujours là, au milieu du cercle, Jésus se redressa et lui dit : " Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t'a condamnée ? " Elle répondit : " Personne, Seigneur ", et Jésus lui dit : " Moi non plus, je ne te condamne pas ; : va, et désormais ne pèche plus. "


Fidélité, indissolubilité

Matthieu 5,27-32
" Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras pas d'adultère. Et moi, je vous dis : quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà, dans son coeur, commis l'adultère avec elle. " Si ton oeil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car il est préférable pour toi que périsse un seul de tes membres et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car il est préférable pour toi que périsse un seul de tes membres et que ton corps tout entier ne s'en aille pas dans la géhenne. " D'autre part il a été dit : Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui remette un certificat de répudiation. Et moi, je vous dis : quiconque répudie sa femme -sauf en cas d'union illégale- la pousse à l'adultère ; et si quelqu'un épouse une répudiée, il est adultère.

Matthieu 19,1-9
Or, quand Jésus eut achevé ces instructions, il partit de la Galilée et vint dans le territoire de la Judée au-delà du Jourdain. De grandes foules le suivirent, et là il les guérit. Des Pharisiens s'avancèrent vers lui et lui dirent pour lui tendre un piège : " Est-il permis de répudier sa femme pour n'importe quel motif ? " Il répondit : " N'avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, les fit mâle et femelle et qu'il a dit : C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni ! " Ils lui disent : " Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit de délivrer un certificat de répudiation quand on répudie ? " Il leur dit : " C'est à cause de la dureté de votre coeur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes ; mais au commencement il n'en était pas ainsi. Je vous le dis : Si quelqu'un répudie sa femme -sauf en cas d'union illégale- et en épouse une autre, il est adultère. "

Marc 10,6-8
Mais au commencement du monde, Dieu les fit mâle et femelle ; c'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair.

Luc 16,18
Tout homme qui répudie sa femme et en épouse une autre est adultère ; et celui qui épouse une femme répudiée par son mari est adultère.


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie