Théophile

 

CL1

La rédaction du livre des Actes des Apôtres est attribuée à l’évangéliste Luc. Ce dernier s’adresse à un certain « Théophile ». Théophile signifie en grec « Celui qui aime Dieu » ou « Celui que Dieu aime ». Ce personnage a peut-être existé mais on peut aussi comprendre que Théophile est une figure du disciple qui aime Dieu et que Dieu aime. Le lecteur qui lit aujourd’hui ce texte peut se reconnaître en « Théophile ».


J’ai parlé dans mon premier livre

 

cl21

cl2 2

 

 

 

Deux textes sont attribués à Luc : l’Evangile selon Luc et les Actes des Apôtres. Au début du texte des Actes des Apôtres, l’auteur fait allusion à son premier livre. Ce premier livre est l’Evangile selon Luc dans lequel il a relaté la vie de Jésus. Dans le second livre, les Actes des Apôtres, Luc va parler de la vie de l’Eglise et des premiers témoins. Le premier chapitre des Actes est ainsi une transition entre les deux livres : Luc y rappelle les derniers événements de la vie et de la mort de Jésus : la RésurrectionLa Résurrection est traitée dans l'entrée "Pâques" de ce module. Vous pouvez également vous reporter au module "Les gros mots de la théologie" et l’ Ascension. Le deuxième chapitre parle de la Pentecôte et du don de l’ Esprit Saint.


Jusqu’au jour où il fut enlevé

cl3 1

Le texte parle du jour où Jésus fut enlevé. C’est cet événement que les chrétiens appellent « Ascension » et qui donne lieu depuis le 4e siècle à une fête. Elle prend place 40 joursvous trouverez la signification et la symbolique du chiffre quarante dans l’entrée "Pâques" de ce même module, dans la notice sur le Carême après Pâques. La mention des 40 jours ne se trouve que chez Luc. Le chiffre quarante a une valeur symbolique. Peu de textes font allusion à l’Ascension dans le Nouveau Testament. La différenciation entre la fête de l’Ascension et celle de la Pentecôte ne s’opère qu’au 4e siècle.


Donné ses ordres

cl4

Le texte mentionne que Jésus a donné des ordres aux apôtres. Si on regarde de près le texte grec, le verbe employé signifie « commander », « prescrire », « ordonner ». Il s’agit d’un message fort pour les apôtres qui doivent être témoins. L’auteur fait allusion aux versets 45 à 53 du chapitre 24 de l’évangile selon Luc. Jésus ressuscité leur apparaît une dernière fois et les envoie en mission afin de transmettre la Bonne Nouvelle au monde entier. Ce passage de témoin aux disciples est un événement central dans le Nouveau Testament et éclaire de façon rétrospective le sens des actions de Jésus durant son ministère


L’Esprit Saint

cl5

 

 

La venue de l’Esprit SaintVous pouvez vous reporter au module intitulé Les gros mots de la théologie, à l’entrée Saint Esprit est relatée dans les Actes des Apôtres au chapitre 2 (Actes 2,1-13). Cette venue prend la forme de phénomènes prodigieux : un violent coup de vent, des langues de feu. Cette forme de théophanie n’est pas sans rappeler les manifestations de Dieu dans l’Ancien Testament.

Le don de l’Esprit est, selon Luc, ce qui donne l’impulsion et la force aux apôtres et à tous les croyants de parcourir le monde parfois hostile et de témoigner de leur foi. La prédication est aussi un acte dans lequel se manifeste l’action de l’Esprit. Chez Jean et chez Paul, l’Esprit Saint est à l’origine de la foi :
1Corinthiens 12,3 Nul ne peut dire:"Jésus est Seigneur", si ce n'est par l’Esprit Saint. Dans le christianisme, l’Esprit Saint est indissociable de Dieu le Père et de son fils Jésus-Christ. On pourrait dire que l’Esprit Saint, après le départ de Jésus, est la manière dont Dieu est présent auprès des croyants. Dans l’histoire de la théologie, pour désigner le Père, le Fils et l’Esprit Saint on parlera de Trinité. Il existe une prière, appelée « épiclèse » qui invoque l’Esprit Saint au moment de la Cène et avant la lecture de la Bible.


Il se présenta vivant

cl6

Dire « il se présenta vivant » est une manière de parler de la résurrection voir l'entrée "Pâques" de ce moduledu Christ. Selon les textes bibliques et, en particulier dans l’évangile selon Luc, Jésus ressuscite après sa crucifixion et apparaît à deux personnages, dont l’un s’appelle Cléopas, sur le chemin d’Emmaüs (Luc 24,13-35). Il leur explique le sens des Ecritures et se fait reconnaître par eux en rompant le pain. On retrouve une allusion au retour de Jésus « à la campagne » à l’extérieur de Jérusalem de façon très succincte dans l’évangile selon Marc (Marc 16,12-13). La croix et la résurrection fondent la suite : Ascension et Pentecôte. Les fêtes de l’Ascension et de la Pentecôte s’inscrivent bien dans le cycle de Pâques.


Un baptême dans l’Esprit Saint

cl7 bis

Les quatre évangiles racontent le baptême de Jésus par Jean-Baptiste (Luc 3, 21-22/ Matthieu 3,13-17/ Marc 1,9-11/ Jean 1,29-34). Il s’agit, comme le souligne le personnage de Jean lui-même, d’un baptême d’eau :
Luc 3,16 Jean répondit à tous : "Moi, c'est d'eau que je vous baptise, mais il vient celui qui est plus fort que moi … " Jean est présenté comme celui qui prépare le chemin de Jésus qu’il baptise également d’eau. Mais quand Jésus reçoit le baptême de Jean, le récit décrit un phénomène extraordinaire, celui de la descente de l’Esprit Saint sur Jésus pendant son baptême.


Pentecôte

cl2bis

Le judaïsme connaît déjà la fête de la Pentecôte ( Chavouot en hébreu) qui est à l’origine une fête agraire.

Dans le christianisme, la Pentecôte est célébrée le septième dimanche après Pâques en mémoire de la descente du Saint-Esprit sur les apôtres et sur les personnes qui étaient présentes avec eux. Pentecôte vient du mot grec pentekostê qui signifie cinquantième jour. La fête de la Pentecôte a donc lieu cinquante jours après Pâques. Sa célébration est attestée depuis le 4e siècle. Elle a une importance toute particulière dans certains courants chrétiens comme le Pentecôtisme.


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie