La diète de Spire

Une diète est une assemblée politique. Deux ont eu lieu à Spire en Allemagne et ont fait date. La première (1526) contraint l'empereur allemand de laisser chaque prince librement choisir la religion sur son territoire. Quand, lors de la seconde (1529), l'empereur veut revenir sur cette concession et interdire toute propagation de la Réforme, 19 princes protestent, le 19 avril, en affirmant que les questions de foi ne peuvent se décider par un vote. Cette protestation, orchestrée par des laïcs, vaut aux adeptes de la Réforme le nom de " protestants ". A partir de cette décision, la division confessionnelle se superpose à la division politique.
Sur la toile de George Cattermole (peintre anglais, 1800-1868), les princes viennent " protester " publiquement devant l'empereur de ses dernières décisions.

20080123230939


Un protestataire : Martin Luther King

20080123232241

Martin Luther King (1929-1968) est un pasteur baptiste américain qui se fait connaître en 1955 lorsqu'il provoque le boycottage des autobus municipaux pour s'opposer à toute forme de ségrégation raciale (ce mouvement se crée à la suite de l'initiative d'une femme noire qui avait refusé de céder sa place à un homme blanc dans un autobus). Recommandant l'action non-violente, il organise en 1963 une marche sur Washington pour obtenir une loi sur les droits civiques. C'est là qu'il prononce un discours resté célèbre : I have a dream (" Je fais un rêve "). En 1964, il s'élève contre la guerre au Viêtnam et reçoit la même année le prix Nobel de la paix. Le 4 avril 1968, à Memphis, il meurt assassiné.

" Je vous dis aujourd'hui, mes amis, que malgré les difficultés et les frustrations du moment, j'ai quand même fait un rêve. C'est un rêve profondément enraciné dans le rêve américain. J'ai fait un rêve, qu'un jour, cette nation se lèvera et vivra la vraie signification de sa croyance : "Nous tenons ces vérités comme allant de soi, que les hommes naissent égaux." J'ai fait un rêve, qu'un jour, sur les collines de terre rouge de la Géorgie, les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d'esclaves pourront s'asseoir ensemble à la table de la fraternité.
J'ai fait un rêve, qu'un jour même l'état de Mississippi, un désert étouffant d'injustice et d'oppression, sera transformé en un oasis de liberté et de justice.
J'ai fait un rêve, que mes quatre enfants habiteront un jour une nation où ils seront jugés non pas par la couleur de leur peau, mais par le contenu de leur caractère. J'ai fait un rêve aujourd'hui.
J'ai fait un rêve, qu'un jour l'état de l'Alabama, dont le gouverneur actuel parle d'interposition et de nullification, sera transformé en un endroit où des petits enfants noirs pourront prendre la main des petits enfants blancs et marcher ensemble comme frères et sœurs.
J'ai fait un rêve aujourd'hui.
J'ai fait un rêve, qu'un jour, chaque vallée sera levée, chaque colline et montagne sera nivelée, les endroits rugueux seront lissés et les endroits tortueux seront faits droits, et la gloire du Seigneur sera révélée, et tous les hommes la verront ensemble. "

20080123232310


"Bella ciao", un chant protestataire

"Bella ciao" est une chanson anonyme de protestation piémontaise (Italie). Elle exprime la protestation des "mondine", ces femmes qui travaillaient dans les rizières d'Italie du Nord, dans des conditions de travail épouvantables. Leur travail consistait à ramasser le riz dans les plantations, de juin à juillet. Elles restaient courbées toute la journée, les pieds dans l'eau, sous le regard et les brimades des surveillants.
Sur l'air de cette chanson traditionnelle des "mondine", les paroles ont été écrites pour la lutte antifasciste. "Bella ciao" est alors devenu le "chant des partisans italiens".

Una mattina mi son alzato

Un matin, je me suis levé

O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao

O bella ciao (bis), o bella ciao ciao ciao (Oh la belle, au revoir Oh la belle au revoir; Oh la belle au revoir, au revoir, au revoir)

Una mattina mi son alzato

Un matin, je me suis levé

E ho trovato l'invasor

Et j'ai trouvé l'ennemi

O partigiano portami via

Oh partisan emmène-moi

O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao

O bella ciao (bis), o bella ciao ciao ciao

O partigiano portami via

Oh partisan emmène-moi

Che mi sento di morir

Je me sens prêt à mourir

E se io muoio da partigiano

Et si je meurs en partisan

O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao

O bella ciao (bis), o bella ciao ciao ciao

E se io muoio da partigiano

Et si je meurs en partisan

Tu mi devi seppellir

Tu m'enterreras

E me seppellirai lassù in montagna

Tu m'enterreras sur la montagne

O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao

O bella ciao (bis), o bella ciao ciao ciao

E me seppellirai lassù in montagna

Tu m'enterreras sur la montagne

Sotto l'ombra d'un bel fior

Sous l'ombre d'une belle fleur

E la gente che passera

Et les gens qui passeront

O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao

O bella ciao (bis), o bella ciao ciao ciao

E la gente che passera

Et les gens qui passeront

Mi dira " O che bel fior "

Me diront " Quelle belle fleur "

E quest'è'l fiore del partigiano

Car c'est la fleur du partisan

O bella ciao, bella ciao, bella ciao ciao ciao

O bella ciao (bis), o bella ciao ciao ciao

E quest'è'l fiore del partigiano

Car c'est la fleur du partisan

Morto per la libertà.

Mort pour la liberté.


Echangeons !

?Questions?       !Découvertes!       ...Hésitations... Participez aux forums de discussion sur les différentes formations
Carte des groupes Trouvez un groupe près de chez vous
Livre d'or Partagez vos impressions sur le livre d'or Théovie
Soutenir Théovie