Marie de Magdala

  • 1 Lisez le texte
  • 2 Réactions personnelles
  • 3 Texte à explorer
  • 4 Aujourd'hui

Evangile selon Jean, chapitre 20, versets 1,2 et 11 à 18

1

Le premier jour de la semaine, à l’aube, alors qu’il faisait encore sombre, Marie de Magdala se rend au tombeau et voit que la pierre a été enlevée du tombeau.

2

Elle court, rejoint Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé du tombeau le Seigneur, et nous ne savons pas où on l’a mis ».

[…]

11

Marie était restée dehors, près du tombeau, et elle pleurait. Tout en pleurant elle se penche vers le tombeau

12

et elle voit deux anges vêtus de blanc, assis à l’endroit même où le corps de Jésus avait été déposé, l’un à la tête et l’autre aux pieds.

13

« Femme, lui dirent-ils, pourquoi pleures-tu? » Elle leur répondit: « ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où ils l’ont mis. »

14

Tout en parlant, elle se retourne et elle voit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était lui.

15

Jésus lui dit: « Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu? » Mais elle, croyant qu’elle avait affaire au jardinier, lui dit: « Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et moi je l’enlèverai. »

16

Jésus lui dit: « Marie. » Elle se retourna et lui dit en hébreu: « Rabbouni » – ce qui signifie maître.

17

Jésus lui dit: « Ne me touche pas! car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Pour toi, va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père (11), et vers mon Dieu et votre Dieu. »

18

Marie de Magdala vint donc annoncer aux disciples: « J’ai vu le Seigneur » et il lui [= à elle] a dit cela.

D’après la Traduction Oecuménique de la Bible (T.O.B)

  • Mettez-vous à la place de Marie de Magdala. Comment auriez-vous réagi ?

  • Qu’est-ce qui retient le plus votre attention ?

Evangile selon Jean, chapitre 20, versets 1,2 et 11 à 18

1

Le premier jour de la semaine, à l’aube, alors qu’il faisait encore sombre, Marie de Magdala se rend au tombeau et voit que la pierre a été enlevée du tombeau.

2

Elle court, rejoint Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé du tombeau le Seigneur, et nous ne savons pas où on l’a mis ».

[…]

11

Marie était restée dehors, près du tombeau, et elle pleurait. Tout en pleurant elle se penche vers le tombeau

12

et elle voit deux anges vêtus de blanc, assis à l’endroit même où le corps de Jésus avait été déposé, l’un à la tête et l’autre aux pieds.

13

« Femme, lui dirent-ils, pourquoi pleures-tu? » Elle leur répondit: « ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où ils l’ont mis. »

14

Tout en parlant, elle se retourne et elle voit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était lui.

15

Jésus lui dit: « Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu? » Mais elle, croyant qu’elle avait affaire au jardinier, lui dit: « Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et moi je l’enlèverai. »

16

Jésus lui dit: « Marie. » Elle se retourna et lui dit en hébreu: « Rabbouni » – ce qui signifie maître.

17

Jésus lui dit: « Ne me touche pas! car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Pour toi, va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père (11), et vers mon Dieu et votre Dieu. »

18

Marie de Magdala vint donc annoncer aux disciples: « J’ai vu le Seigneur » et il lui [= à elle] a dit cela.

D’après la Traduction Oecuménique de la Bible (T.O.B)

Soyez acteur de votre lecture

  1. Combien de personnages comptez-vous ?

  2. Relevez les gestes et les paroles de Marie de Magdala : constatez-vous des changements ? Lesquels ?

  3. A quoi servent les deux anges dans ce récit ?

  4. Qu’est-ce que Jésus demande à Marie de Magdala ?

1. Le parcours de foi de Marie de Magdala débute dans le désespoir et l'absence. Et pour vous ?
2. Quelle parole, quel geste, quelle rencontre a pu vous aider à vivre le deuil d'un être cher ?
3. Si vous étiez à la place de Marie de Magdala, qu'est-ce que vous auriez dit aux disciples ?
4. Pensez-vous que le rôle des femmes dans les évangiles a été parfois minimisé dans l'histoire de la réception des textes ? Si oui, pourquoi ? Si non, pourquoi ?
5. Le mot résurrection : qu'évoque-t-il aujourd'hui pour vous ?

Un peu de culture...

Tableau de Fra Angelico



Le personnage de Marie de Magdala (ou Marie-Madeleine) a inspiré de nombreux artistes : peintres, romanciers, cinéastes. L’épisode particulier de Marie de Magdala au tombeau a souvent été représenté en peinture.

En voici un exemple, dans lequel Marie de Magdala tente de toucher Jésus. Ce tableau de Fra Angelico (1395 – 1455) fait partie d’une série de fresques dans l’église San Marco de Florence. Il porte le titre latin : Noli me tangere qui signifie « Ne me touche pas ». Il s’agit en latin d’une défense (pour la 2e personne du singulier : noli avec l’infinitif présent).



Tableau du Titien (vers 1488 - 1576)



Ce tableau du Titien intitulé Noli me tangere (Ne me touche pas) est exposé à la National Gallery de Londres.