Valdo et le mouvement vaudois

  • 1 Lisez le texte
  • 2 Réactions personnelles
  • 3 Texte à explorer
  • 4 Aujourd'hui

Colporter le message biblique

Pierre Valdo

[…] Que tout fidèle sache que moi Valdo et tous mes frères, en présence des très saints Evangiles, déclarons croire de tout cœur, accepter par la foi, professer explicitement que le Père le Fils et le Saint Esprit sont trois personnes, un Dieu unique, et la Trinité divine tout entière est d’une seule essence et d’une seule substance, éternelle et toute puissante, et les personnes de la Trinité sont pleinement Dieu, et les trois personnes sont un Dieu unique comme le dit le  » Credo Credo signifie en latin " je crois ". On appelle " Credo " ou de foi les textes des premiers siècles à travers lesquels l'Eglise primitive a exprimé le contenu de sa foi. Il s'agit du Symbole des Apôtres (fin du 2e siècle), du Symbole de Nicée (325), du Symbole de Nicée-Constantinople (381) qui expriment la foi chrétienne de manière : Dieu Père, Fils et Saint-Esprit. Aujourd'hui on utilise généralement le mot Credo pour désigner le Symbole des Apôtres dans son usage liturgique  » […]. Etant donné que, selon l’apôtre Jacques, la foi sans les œuvres est morte, nous avons renoncé au monde et distribué aux pauvres tous nos biens, comme Dieu le veut, et nous avons décidé d’être nous-mêmes pauvres, de telle façon que nous n’ayons plus aucun souci du lendemain et que nous n’acceptions de personne ni or ni argent, ni quoique ce soit, si ce n’est le vêtement et le pain quotidien. Notre intention est de vivre les conseils évangéliques comme étant des préceptes impératifs. Nous croyons que ceux qui demeurent dans la vie du siècle, gardent leurs biens, font des aumônes et œuvres de bienfaisance et observent les préceptes du seigneur peuvent être sauvés. Cette déclaration est faite au cas où quelqu’un se présenterait à vous, se déclarant des nôtres, pour que vous sachiez qu’il n’en est point s’il ne professe cette foi.

Extrait de la  » Profession de foi de Valdo  » citée par Georges Tourn, Les Vaudois, l’étonnante aventure d’un peuple-église, Tournon/Turin : Réveil/Claudiana. 1980. P.214.

  • Que veut signifier l’auteur à travers cette  » profession de foi  » ?

  • Quels sont les traits dominants du message exprimé par ce texte ?

Colporter le message biblique

Pierre Valdo

[…] Que tout fidèle sache que moi Valdo et tous mes frères, en présence des très saints Evangiles, déclarons croire de tout cœur, accepter par la foi, professer explicitement que le Père le Fils et le Saint Esprit sont trois personnes, un Dieu unique, et la Trinité divine tout entière est d’une seule essence et d’une seule substance, éternelle et toute puissante, et les personnes de la Trinité sont pleinement Dieu, et les trois personnes sont un Dieu unique comme le dit le  » Credo Credo signifie en latin " je crois ". On appelle " Credo " ou de foi les textes des premiers siècles à travers lesquels l'Eglise primitive a exprimé le contenu de sa foi. Il s'agit du Symbole des Apôtres (fin du 2e siècle), du Symbole de Nicée (325), du Symbole de Nicée-Constantinople (381) qui expriment la foi chrétienne de manière : Dieu Père, Fils et Saint-Esprit. Aujourd'hui on utilise généralement le mot Credo pour désigner le Symbole des Apôtres dans son usage liturgique  » […].
Etant donné que, selon l’apôtre Jacques, la foi sans les œuvres est morte, nous avons renoncé au monde et distribué aux pauvres tous nos biens, comme Dieu le veut, et nous avons décidé d’être nous-mêmes pauvres, de telle façon que nous n’ayons plus aucun souci du lendemain et que nous n’acceptions de personne ni or ni argent, ni quoique ce soit, si ce n’est le vêtement et le pain quotidien. Notre intention est de vivre les conseils évangéliques comme étant des préceptes impératifs.
Nous croyons que ceux qui demeurent dans la vie du siècle, gardent leurs biens, font des aumônes et œuvres de bienfaisance et observent les préceptes du seigneur peuvent être sauvés.
Cette déclaration est faite au cas où quelqu’un se présenterait à vous, se déclarant des nôtres, pour que vous sachiez qu’il n’en est point s’il ne professe cette foi.

Extrait de la  » Profession de foi de Valdo  » citée par Georges Tourn, Les Vaudois, l’étonnante aventure d’un peuple-église, Tournon/Turin : Réveil/Claudiana. 1980. P.214.

Soyez acteur de votre lecture

  • Quelles sont les causes essentielles des divers mouvements de protestation contre l’Eglise qui foisonnent au 12e siècle ?

  • Qu’est-ce qui, selon vous, caractérise fondamentalement le mouvement vaudois ?

  • Le rejet du mouvement vaudois par l’Eglise était-il inévitable et pourquoi ?

  • En quoi le message et l’itinéraire de Valdo se distinguent-ils de ceux de François d’Assise ? D’autres  » mouvements de pauvres  » à la même époque ?

  • Peut-on dire que le mouvement vaudois anticipe la Réforme du 16e siècle ? Sur quels points ?

Qu'est-ce qui vous a particulièrement touché dans la vie et le message de Pierre Valdo, du mouvement vaudois, des mouvements de Pauvres ?
En quoi la protestation de Valdo et celle des autres mouvements de Pauvres vous paraît-elle aujourd'hui encore d'actualité ?
Comment comprenez-vous ce que l'Evangile dit des richesses et de la pauvreté ? A quoi le croyant est-il appelé en ce domaine ? Connaissez-vous des femmes et des hommes qui ont fait un choix analogue à celui de Pierre Valdo ? Qu'en pensez-vous ?
En faisant bien la part du contexte de l'époque, très différent du nôtre, quels enseignements tirez-vous néanmoins de cette page d'histoire concernant en particulier l'exercice de l'autorité dans l'Eglise, l'attitude à l'égard de celles et ceux qui ne sont pas "théologiquement corrects", la tolérance et la liberté de conscience, le lien entre les Eglises et le pouvoir civil...?

Un peu de culture...

La Bible vaudoise de Lyon en langue provençale


Voir



Les vaudoises, des sorcières ?


Différents manuscrits du 15e siècle évoquent les vaudois ou les vaudoises dans le contexte de la sorcellerie :

  • « Les vaudois adorent le bouc comme dieu », Vauderie d’Arras, manuscrit de Bruxelles 1460
    http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS227jk8kzE8bZzfJ6NdKcomlES_4QtX_dY1yba0Ut58UIXPqhDJr2WuhWm

  • Le sabbat des sorcières, miniature du Tractatus de secta vaudensium de Jean Taincture, 1460-1475
    Bibliothèque Nationale, Paris, Mss 961 fol.1

  • Des Vaudoises, Illustration des marges in :Martin de Franc: Champion des Dames, vers 1451, fol. 105v, Bibliothèque Nationnale, Paris, Cabinet des Manuscrits.